Une très belle mobilisation pour la Journée internationale des personnes âgées

Le 1er octobre, les petits frères des Pauvres ont célébré dans leur pays, chacun à leur manière, la Journée internationale des personnes âgées.

Ce sont des centaines de bénévoles, dans 10 pays, qui sont allés à la rencontre du grand public pour alerter sur l’augmentation de l’isolement des personnes âgées dans nos sociétés.

Le but ? Susciter l’engagement de chacun auprès de nos aînés les plus seuls et les plus pauvres pour qu’ils retrouvent leur place au sein de notre société, renouer les liens entre les générations.


Un bref aperçu

 

En Roumanie, la campagne Flori Pentru Suflet 2016 a mobilisé des centaines de volontaires de 21 comtés du pays, qui ont offert 5000 fleurs à leurs aînés. 

 

 

 

 

A Madrid, des AUTHENTIC TOURS ont été organisés pour changer les regards : des personnes âgées accompagnées par l’association transmettent leur savoir au grand public, en étant guide de musée, en apprenant à tricoter ou à faire un potager en ville.

 

 

   

Au Mexique, la communication s’est faite sur Facebook pour sensibiliser le plus grand nombre. Chaque jour de la semaine, une nouvelle photo y était postée. 

 

En Pologne, les plus jeunes se sont mobilisés pour offrir 3000 fleurs aux personnes âgées de Varsovie, Poznanet Lublin. En France90 000 fleurs ont été distribuées aux passants dans 220 villes et 350 lieux

 

En Catalogne, la grande marche festive LAS FLORES DE LA AMISTAD, a permis de sensibiliser le grand public.


 

 

Ailleurs dans le monde :

o Irlande : organisation d’olympiades pour les personnes âgées.

o Allemagne : participation à un grand flashmob.
 
o Canada : mobilisation dans plusieurs régions de Québec et organisation d’une grande marche des générations.
 
o USA : sensibilisation du grand public, actions intergénérationnelles, visites et distribution de petits cadeaux aux personnes âgées. 
 

 

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine !

 


Une étude menée en France sur les liens entre les générations a permis de révéler une chose étonnante :

45 % des personnes âgées souhaitent avant tout de l’affection de la part des jeunes, alors que ces derniers pensent plutôt qu’ils ont besoin d’aide dans les tâches pénibles de la vie quotidienne.

Par ailleurs, plus d’1 Français sur 2 estime que les jeunes générations et les générations âgées s’entraident, les deux tiers pensent qu’elles ne se comprennent pas bien.

C’est en allant à la rencontre de leurs aînés que les jeunes générations changent leurs perceptions. Comme le témoigne Marthe, 19 ans, bénévole des petits frères des Pauvres de la région Centre : « Avant, je voyais les personnes âgées comme des personnes...peut-être pas d’un autre monde, mais d’une autre époque en tout cas. Alors que maintenant, je me suis vraiment rendue compte que ce qui compte c’est la personne, ce qu’elle dit, qui elle est (…) Une des vieilles dames que je vais voir m’a dit un jour : moi je suis pas un âge, je suis un corps et une âme ».

Pour en savoir plus

 

Actualités

Voir tout >>>