Imprimer Envoyer a un ami

Une très belle mobilisation pour la Journée internationale des personnes âgées

Le 1er octobre, les petits frères des Pauvres ont célébré dans leur pays, chacun à leur manière, la Journée internationale des personnes âgées.

Ce sont des centaines de bénévoles, dans 10 pays, qui sont allés à la rencontre du grand public pour alerter sur l’augmentation de l’isolement des personnes âgées dans nos sociétés.

Le but ? Susciter l’engagement de chacun auprès de nos aînés les plus seuls et les plus pauvres pour qu’ils retrouvent leur place au sein de notre société, renouer les liens entre les générations.


Un bref aperçu

 

En Roumanie, la campagne Flori Pentru Suflet 2016 a mobilisé des centaines de volontaires de 21 comtés du pays, qui ont offert 5000 fleurs à leurs aînés. 

 

 

 

 

A Madrid, des AUTHENTIC TOURS ont été organisés pour changer les regards : des personnes âgées accompagnées par l’association transmettent leur savoir au grand public, en étant guide de musée, en apprenant à tricoter ou à faire un potager en ville.

 

 

   

Au Mexique, la communication s’est faite sur Facebook pour sensibiliser le plus grand nombre. Chaque jour de la semaine, une nouvelle photo y était postée. 

 

En Pologne, les plus jeunes se sont mobilisés pour offrir 3000 fleurs aux personnes âgées de Varsovie, Poznanet Lublin. En France90 000 fleurs ont été distribuées aux passants dans 220 villes et 350 lieux

 

En Catalogne, la grande marche festive LAS FLORES DE LA AMISTAD, a permis de sensibiliser le grand public.


 

 

Ailleurs dans le monde :

o Irlande : organisation d’olympiades pour les personnes âgées.

o Allemagne : participation à un grand flashmob.
 
o Canada : mobilisation dans plusieurs régions de Québec et organisation d’une grande marche des générations.
 
o USA : sensibilisation du grand public, actions intergénérationnelles, visites et distribution de petits cadeaux aux personnes âgées. 
 

 

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine !

 


Une étude menée en France sur les liens entre les générations a permis de révéler une chose étonnante :

45 % des personnes âgées souhaitent avant tout de l’affection de la part des jeunes, alors que ces derniers pensent plutôt qu’ils ont besoin d’aide dans les tâches pénibles de la vie quotidienne.

Par ailleurs, plus d’1 Français sur 2 estime que les jeunes générations et les générations âgées s’entraident, les deux tiers pensent qu’elles ne se comprennent pas bien.

C’est en allant à la rencontre de leurs aînés que les jeunes générations changent leurs perceptions. Comme le témoigne Marthe, 19 ans, bénévole des petits frères des Pauvres de la région Centre : « Avant, je voyais les personnes âgées comme des personnes...peut-être pas d’un autre monde, mais d’une autre époque en tout cas. Alors que maintenant, je me suis vraiment rendue compte que ce qui compte c’est la personne, ce qu’elle dit, qui elle est (…) Une des vieilles dames que je vais voir m’a dit un jour : moi je suis pas un âge, je suis un corps et une âme ».

Pour en savoir plus

 

Imprimer Envoyer a un ami

La Sant Jordi est un temps fort pour Amics de la Gent Gran en Catalogne !

Le 23 avril, jour de la fête de la Saint George (Sant Jordi, patron de la Catalogne), l’ambiance festive des rues contraste et accentue la solitude des personnes âgées, un drame souvent trop silencieux pour la majorité des citoyens. La campagne « Des roses contre l’oubli » est là pour le rappeler. Ce jour là, quand Dolores et Maria, les deux personnes âgées accompagnées par Amics de la Gent Gran (et protagonistes de la campagne) reçoivent la visite de leurs amis, le journaliste Albert Om et la chanteuse et actrice Nina, il est évident que pour elles : « Le plus important dans le fait de recevoir une rose c’est la compagnie de celui que me l’offre ». 

Mobilisation sociale en Catalogne : plus de 4000 roses offertes !

Le samedi 23 avril, Amics de la Gent Gran a mobilisé plus de 1.500 bénévoles de l'organisation, les incitant, comme le veut la tradition, à offrir une rose et un livre aux personnes âgées qu’ils accompagnent déjà toute l'année. L’action a eu lieu dans les 11 villes de Catalogne où la fondation développe son action sociale. Des personnalités de renom du monde culturel, social et politique ont également rendu visite à des personnes âgées accompagnées. En outre, tout un chacun a aussi été appelé à se joindre au mouvement, en offrant une rose à une personne âgée dans son entourage.

Le vendredi 22 avril, 1.919 personnes âgées vivant dans 31 maisons de retraite ont également reçu une rose, grâce au soutien de près de 100 bénévoles et de dizaines d’employés d’entreprises partenaires. En tout, se sont donc 4.065 roses qui ont été offertes.

L'achat d'une rose solidaire permet d’offrir des moments de compagnie

Cette grande action bénévole est liée à la plus importante campagne de sensibilisation et de collecte de fonds de la fondation - Roses Contra l'Oblit (Des roses contre l’Oubli) - qui existe déjà depuis 18 ans. Une occasion d’encourager de nouveaux bénévoles à se joindre à la lutte contre la solitude des personnes âgées.

Amics de la Gent Gran a mis en vente dans toute la Catalogne 18.000 roses solidaires. Les fruits de la collecte sont entièrement destinés à soutenir les programmes pour les personnes âgées souffrant de la solitude. Ces roses sont faites en feutre et en tissu, de façon totalement artisanale dans le cadre d’un projet de réinsertion sociale par le travail d’un quartier défavorisé de Barcelone.

Le site internet www.rosescontraloblit.com assure la promotion de la campagne. Tous ceux qui le veulent peuvent partager leurs photos de roses en solidarité avec les personnes âgées. Sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram, le tag #rosescontraloblit permet également de diffuser la campagne. Pour voir la vidéo officielle : Youtube.

 

 

Imprimer Envoyer a un ami

Bulletin de nouvelles de l’Assemblée générale des 15 et 16 avril 2016 en France

La fédération internationale des petits frères des Pauvres réunit ses instances décisionnelles deux fois par année, au printemps et à l’automne. Avec le président, les délégués des huit pays membres forment le Conseil et l’Assemblée générale et assurent la prise de décisions sur un ensemble de dossiers d’intérêt commun à la mission des petits frères. Ils planifient ensemble l’action jugée pertinente et utile à tous.

La dernière Assemblée générale a eu lieu les 15 et 16 avril, à Gagny en France. Parmi les dossiers qui ont fait l’objet des travaux et des décisions de l’Assemblée, voici quelques faits saillants :

·        Après avoir consulté l’ensemble des pays membres et recueilli leur approbation, l’Assemblée générale procédé à l’adoption finale de la mission et de la vision de la Fédération.  Ces documents officiels seront disponibles sur le site de la Fédération.

·         L’Assemblée a convenu que ces documents officiels, qui requièrent l’adhésion de ses membres,seront adoptés en français et constitueront la version officielle. Le Conseil/AG prendra acte des traductions dans d’autres langues (anglais, espagnol et autre éventuellement).

·         En ce qui concerne la Charte internationale, l’Assemblée a adopté une version qui devra être ratifiée par chaque pays. Les délégués membres de l’AG ont le mandat de revenir à la prochaine Assemblée de novembre avec la confirmation des pays membres.

·         Le mandat de la Commission sur le futur de la Fédération a été révisé et la Commission a accéléré ses travaux. Davantage de réunions seront tenues pour permettre de dégager des recommandations plus rapidement.

·         Les délégués ont reçu les représentants de la Roumanie et du Mexique, qui souhaitent devenir membres de la Fédération internationale. Ils ont reçu les divers éléments de leurs candidatures et ont écouté avec attention leurs excellentes présentations. Une décision sera prise à l’Assemblée générale de novembre. Le soutien continu et précieux de la France qui les parraine, leur permet d’envisager cette nouvelle étape de leur développement.

·         L’Assemblée a adopté un règlement interne sur la gestion des crises au profit de ses membres. Il est désormais en vigueur pour permettre à la Fédération de réagir rapidement aux situations particulièrement difficiles que pourraient vivre ses membres et mettre en place un processus d’aide selon les situations.

·         Les comptes annuels de la Fédération sont en bonne santé malgré le déficit exceptionnel généré par le congrès 2015. Toutefois, parce que nous avions amassé des fonds de réserve pour ce congrès, nous avons pu le combler sans difficulté.

·         Afin d’enrichir la participation des pays membres à nos instances (Conseil et Assemblée générale), Il a été décidé, sur une base exceptionnelle, de rembourser les frais d’un deuxième représentant par pays à ces réunions en plus du délégué. Les résultats des travaux de la Commission sur le futur de la Fédération permettront de réévaluer la représentation des pays membres.

·         Enfin, il y aura élection aux postes de président et de trésorier en novembre pour un nouveau terme de deux ans. Leur mandat sera soumis à un appel à candidature. En temps requis, de l’information parviendra aux membres sur l’ensemble des conditions liées à ces élections.

Président : Pierre Asselin

Imprimer Envoyer a un ami

Un signe que l’isolement des aînés est un débat de société actuel au Canada…

Le mois de février a été marqué par plusieurs apparitions à la télévision des Petits Frères Canada, que ce soit sur le « Banc public » à Télé-Québec, à Salut Bonjour ou à CityLife et Montreal Billboard, des émissions anglophones. Ces tribunes importantes offrent l’opportunité de sensibiliser la population au problème de l’isolement des aînés, auquel l’organisme est une solution durable.

Banc public avec Guylaine Tremblay à Télé-Québec – La solitude des personnes âgées

Les Petits Frères ont eu l’honneur de s’asseoir à côté de la populaire comédienne et animatrice Guylaine Tremblay pour discuter de l’isolement des aînés.

La solitude peut frapper tout le monde, mais ce sont les personnes âgées qui manquent le plus de compagnie et qui se sentent délaissées. Les aînés isolés socialement sont plus à risque de développer des problèmes qui affecteront leur santé mentale et physique. La mission des Petits Frères est de créer des interactions sociales dans la vie des personnes seules.

 

Salut, Bonjour ! – Les conséquences de l’isolement sur la santé

Suite à un article paru dans la Presse qui stipule qu’un aîné sur cinq n’a pas d’ami proche, la directrice des Petits Frères du Québec a été invitée à discuter du sujet avec Ève-Marie Lortie à l’émission Salut Bonjour.

« Plus on vieillit en âge, plus cette souffrance nous pèse et on ne peut pas en sortir parce que nos moyens se réduisent : l’audition, la mobilité, etc. L’isolement peut rendre malade et en plus, il devient moins facile de vouloir guérir lorsque l’on est seul. » – Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères du Québec

 

CityLife à MAtv – Vivre seul, une tendance en croissance

Vivre seul est une tendance importante à Montréal, mais quelle influence cette situation a-t-elle sur les personnes âgées ? C’était le thème d’une table ronde animée par Tina Tenneriello à l’émission CityLife de MaTV à laquelle les Petits Frères étaient conviés.

Montreal Billboard à MAtv – La mission des Petits Frères 

Lucie Pinsonneault, directrice Dons, était l’invitée de l'émission anglophone Montreal Billboard de MAtv qui met en lumière les organisations qui changent la vie des Montréalais.

Elle a pu mettre en lumière l’impact de la mission des Petits Frères « d’accueillir et d’accompagner les personnes âgées du grand âge afin de contrer leur isolement, en créant autour d’elles une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie » sous différents angles.

Pour en savoir plus : le site des Petits Frères de Québec

Imprimer Envoyer a un ami

COP21 Paris 2015 : en quoi les personnes âgées peuvent-elles être concernées par la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques ?

HelpAge International porte la voix des personnes âgées lors de la COP21 qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Nous vous proposons ici des extraits d’un article très intéressant sur le sujet, que vous pouvez retrouver sur le site d’HelpAge.

(c) Robin Wyatt/HelpAge International
Man Chan, Man Chan, chef du village Piang Kok en Thaïlande, dans son centre de RRC

 

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (ou COP21) est une opportunité décisive de parvenir au premier accord universel et contraignant permettant de s’attaquer effectivement aux changements climatiques et d’engager les sociétés du monde entier sur la voie d’économies à faibles émissions de carbone et capables de s’adapter aux changements climatiques. Cet accord devrait devenir effectif en 2020.

Pour y parvenir, la méthode est double : travailler à réduire le réchauffement global sous les 2 degrés celsius en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, et faire en sorte que les pays où le changement climatique a déjà des effets puissent s’adapter.

Une équipe d’HelpAge sera présente à Paris pour appeler les dirigeants mondiaux à s’accorder sur un cadre réaliste et engageant et pour s’assurer que les stratégies développées prennent en compte le fait que le changement climatique se déroule dans un monde vieillissant. 

Quel est l’impact du changement climatique sur les personnes les plus âgées ?

Le changement climatique crée un environnement plus explosif et imprévisible, dans lequel des catastrophes naturelles se produisent 5 fois plus souvent que ce n’était le cas dans les années 1970.

Lors de catastrophes telles que inondations, tremblements de terre et tempêtes, les personnes âgées sont touchées de façon disproportionnée en raison de leurs vulnérabilités spécifiques liées à l’âge. 

Comment la COP21 peut-elle contribuer à faire en sorte que les personnes âgées soient mieux armées face aux catastrophes ?

Un élément clé pour réduire l’impact des catastrophes naturelles sur les personnes âgées sont les méthodes dites de Réduction des Risques de Catastrophes naturelles (RRC). En travaillant avec les personnes âgées pour comprendre leurs vulnérabilités, les autorités peuvent mettre en place des plans d’adaptation qui tiennent compte de l’âge pour atténuer l’impact de ces catastrophes.

HelpAge conduit des travaux de RCC auprès de populations en situation de risque de catastrophe naturelle dans plus de 15 pays. Nous faisons la promotion des démarches de résilience* au travers d’initiatives qui ciblent les personnes âgées et leur permettent de prendre un rôle actif dans l’évaluation des risques de catastrophe.

Ainsi, pour aider les personnes âgées dans les villages de Thaïlande, nous avons accompagné la création de plans de réaction post-catastrophe, gérés chacun par un comité de 10 personnes. Cela consiste par exemple, en cas de catastrophe, à aller vérifier que chaque personne âgée de la communauté est saine et sauve. 

Pour en savoir plus :

- Découvrir dans quels pays le risque de catastrophe pour les personnes âgées est le plus élevé : the Disaster Risk and Age Index.

- Lire d’autres articles sur les travaux de Réduction des Risques de Catastrophes naturelles : DRR and climate change work.

HelpAge International / 12-2015 / Extraits

* La résilience correspond à la capacité des individus affectés par des
catastrophes à rebondir et à revenir à des conditions de vie dignes. 

 

L'article complet : http://www.helpage.org/what-we-do/climate-change/cop21-paris-2015-united-nations-climate-change-conference/

En savoir plus sur le sujet :
 
 
Imprimer Envoyer a un ami

Ensemble, nous pouvons mettre fin à l’isolement des personnes âgées

100 personnes de 10 pays différents se sont retrouvées pour le congrès de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres. Deux jours de conférences étaient proposés sur la question du vieillissement et de l’isolement des personnes âgées.

En ouverture du 1er jour - Une proposition de préposition : peut-on se passer de la préposition “AVEC” ? par le Dr. Jerome Gabis

Des ateliers :

 - Le vieillissement en prison  (Kevin Bryan)

- Autonomisation des personnes âgées pour lutter contre l’itinérance  (Jean-Michel Giraud)

-  Ouvrir les esprits au moyen de l’art : combattre les stigmates et l’isolement des personnes atteintes de démence  (Dr Joan Fopma-Loy) 

-  La spiritualité dans la 2ème moitié de la vie  (Soeur Barbara Leonhard)  

-  Vidéo « Fuir l’isolement »  (Marley Molkentin)

En ouverture du 2ème jour - Comprendre l’évolution de la démence : voir les joyaux et pas seulement la perte par Teepa Snow

Des ateliers :

 -  Accueil des personnes âgées lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres - LGBT  (Kathi Boyle)

-  Nouvelles tendances en matière d’hébergement des personnes âgées aux Etats-Unis  (Mark Browning)

-  Faire des visites quelque chose de précieux et de positif   (Teepa Snow)

-  Pourquoi font-ils cela ? Comprendre les symptômes et les comportements  (Teepa Snow)

-  Activer le guérisseur intérieur  (Jackie Millay)

-  Les aspects du vieillissement sur la santé mentale   (Gary Pollock)

Ces deux jours furent aussi l’occasion pour les participants d’échanger sur leurs actions pour lutter contre l’isolement social des personnes âgées à travers le monde, grâce à l’engagement de milliers de bénévoles. Chacun est reparti avec de nouvelles idées, une nouvelle énergie. Rendez-vous est pris pour le prochain Congrès dans trois ans.

> Voir le programme détaillé

[Les présentations des intervenants sont disponibles sur l'intranet de la Fédération Internationale]

Imprimer Envoyer a un ami

Congrès de la Fédération Internationale à Cincinnati du 15 au 18 octobre 2015

Le congrès de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres se déroulera du 15 au 18 octobre 2015 à Cincinnati –USAC'est une opportunité pour l’ensemble des membres de la Fédération Internationale de se rencontrer, d’échanger et de mutualiser leurs compétences. 

Pendant ces trois jours, les participants auront l’occasion d’entendre plusieurs intervenants sur des thèmes tels que :

 -    Vieillir en prison,                                          -    L’art et la démence,                                    -    Grande précarité et personnes âgées,          -    La spiritualité dans la deuxième partie de sa vie.

Les membres de la Fédération Internationale partagent la même mission : lutter contre l’isolement des personnes âgées par le biais de la mobilisation de citoyens.

Imprimer Envoyer a un ami

Rencontre en Roumanie avec les membres fondateurs de l’association Niciodata singur – Prietenii Varstnicilor

Le président de la Fédération internationale des petits frères des Pauvres a rencontré le samedi 29 août, les membres fondateurs de l’association Niciodata singur – Prietenii Varstnicilor.

Cette association roumaine dont la mission est la lutte contre l’isolement des personnes âgées est née d’un partenariat entre la Fondation de la Princesse Margareta et les petits frères des Pauvres France. 

Les bénévoles du programme Jamais Seul ont décidé de créer une association autonome, après trois années de travail dans différents domaines :

 -    La mobilisation de bénévoles,                                  -    La gouvernance,                                                      -    La recherche de fonds,                                            -    La situation des personnes âgées en Roumanie.

Le président de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres a profité de cette rencontre pour souligner le travail accompli et pour expliquer les conditions d’adhésion à la Fédération Internationale. 

Imprimer Envoyer a un ami

Les 7 implantations américaines se rencontrent à Oka

Les représentants des 7 implantations américaines se sont rencontrés à Oka, Québec du 11 au 14 juin afin de renforcer le « Réseau Américain ».

Ce week-end a permis aux implantations américaines de redéfinir leur Mission, leur Vision, leurs Buts et leurs Objectifs.

Un grand pas effectué pour la consolidation du réseau américain grâce au travail collectif des représentants des conseils d’administration et des directeurs des implantations de Boston, Chicago, Cincinnati, Houghton, Minneapolis, Philadelphie et San Francisco. 

 
Imprimer Envoyer a un ami

Roses contre l'Oubli, un petit geste solidaire pour rendre heureux beaucoup de personnes âgées

Pour la 17ème année consécutive, Amics de la Gent Gran (Catalogne) lance sa plus importante campagne de sensibilisation et collecte de fonds de l’année : Rosas contre l’Oubli. A l’occasion de la fête traditionnelle de Sant Jordi (Sant Georges) la patron de la Catalogne, 25.000 roses solidaires sont mises en vente au prix de 4€. Il s’agit d’une broche en feutre faite à main par une fondation de réinsertion professionnelle.

 

Le 23 avril, jour de Sant Jordi, Amics de la Gent Gran convoque plus d'un millier de bénévoles à offrir aux personnes âgées qu’ils accompagnent tout au long de l'année une rose naturelle et un livre, dans le 11 villes et régions de la Catalogne où la fondation mène son action.

En outre, des groupes d'élèves d’écoles et des employés d’entreprises partenaires offriront des roses aux personnes âgées vivant dans des maisons de retraite. De même, des personnalités connues du monde politique, culturel et social se joindront à ce geste de solidarité avec les personnes âgées. En tout, ce seront plus de 2.500 roses naturelles qui seront distribuées.

Pour encourager la diffusion de cette campagne, est mise en place le site web www.rosescontraloblit.com où chacun peut partager une photo avec la rose et une personne âgée de son entourage. En outre, s’active l'étiquette de #rosescontraloblit sur Twitter et Facebook.    

Imprimer Envoyer a un ami

Plus de 1,000 aînés ont célébré Pâques avec Les Petits Frères, la grande famille des personnes âgées seules

À l’occasion de Pâques, près de 500 aînés confinés à l’hôpital, en centre d’hébergement ou à leur domicile ont reçu la visite d’un bénévole. Plus de 600 autres se sont rassemblés pour un dîner festif et ce, dans les 11 régions du Québec où l’organisme Les Petits Frères offre son accompagnement auprès des personnes âgées seules de 75 ans ou plus.

« Après un moment comme celui-là, je n’ai que ça dans ma tête pendant une semaine » explique Madame Cadieux, Vieille Amie, sur ce que le repas de Pâques des Petits Frères lui apporte.
 
Selon la directrice générale des Petits Frères, Caroline Sauriol, « il y a des milliers d’aînés qui vivent seuls et il va y en avoir de plus en plus. Il va falloir réfléchir collectivement à ça ». « I am all alone except for the family of Les Petits Frères. They are my family » mentionne Madame Plourde, Vieille Amie de 97 ans dans un reportage de CBCNews. 
 
Pour la marraine des Petits Frères, Béatrice Picard, il faut être du rendez-vous. « Tout le monde vieillit d’accord, mais de savoir qu’on vieillit seul, je trouve ça épouvantable. L’isolement, ça fait mal partout; dans le cœur, dans la tête et dans le corps aussi ». 
 
« De plus en plus de personnes âgées souffrent de solitude mais grâce aux Petits Frères, plusieurs d’entre elles ont trouvé une seconde famille avec qui elles peuvent partager leurs joies et être réconfortées dans les moments difficiles », a mentionné Béatrice Picard, marraine provinciale de l’organisme. 
 
Tout au long de l’année et ce, depuis plus de 50 ans, Les Petits Frères brisent l’isolement des aînés par le biais de nombreux programmes et activités adaptés aux capacités de chacun. La vie peut être célébrée à tout âge et l’organisme propose aussi des fêtes chaleureuses aux personnes âgées qui autrement seraient abandonnées à leur solitude. Ainsi, un peu partout dans la province, des bénévoles dévoués seront présents à Pâques, auprès de ceux que l’organisme appelle affectueusement « Nos Vieux Amis ».
Imprimer Envoyer a un ami

Bulletin de nouvelles de l’assemblée générale des 20 et 21 mars 2015 tenue à Barcelone

La fédération internationale des petits frères des Pauvres réunit ses instances décisionnelles deux fois par année, au printemps et à l’automne. Avec le président, les délégués des huit pays membres forment le conseil et l’assemblée générale et assurent la prise de décisions sur un ensemble de dossiers d’intérêt commun à la mission des petits frères. Ils planifient ensemble l’action jugée pertinente et utile à tous.


L’Assemblée générale a été chaleureusement accueillie à Barcelone par « Amics de la Gent Gran» les 20 et 21 mars derniers. Voici quelques grandes lignes qui ressortent de ces rencontres.
 
Tout d’abord, se dégage un constat général que la Fédération internationale se consolide, et se structure désormais avec plus de méthodologie, grâce à l’implication marquée du président, Pierre Asselin, du trésorier, Francesc Patricio et l’implication de la France. Elle s’organise pour arriver à une plus grande autonomie et capacité de mieux servir ses membres.
 
A noter plus particulièrement ;
 
 Que les membres du conseil/assemblée ont été heureux d’accueillir plusieurs nouveaux délégués représentant leur pays, dont Wolf Hinsching (Allemagne), Caroline Sauriol (Canada), Hervé Goarant (Suisse), Simone Mitchell-Peterson (USA).
 
 Le congrès qui aura lieu à Cincinnati, USA, (du 15 au 18 octobre 2015) avance bien. L’équipe organisatrice vous promet des sujets actuels et intéressants. Les budgets sont définis et les délégations s’organisent.
 
 La commission sur le futur et la gouvernance de la Fédération s’est réunie à quelques reprises. Ses travaux progressent bien sur des éléments substantiels tels la Charte internationale qui doit promouvoir des valeurs rassembleuses, les statuts et règlement intérieur de la fédération et avec un regard sur les budgets. La commission poursuivra ses travaux en cours d’année avec l’apport d’un consultant externe et fera rapport.
 
 Un atelier a permis aux délégués formant le conseil de revoir son rôle, tant pour refléter les besoins des pays auprès du conseil que pour retourner à ceux-ci afin de faire circuler les décisions et l’information.
 
 Les divers éléments du plan stratégique dont s’est dotée la fédération avancent bien. Quelques dossiers ont déjà été livrés, d’autres sont en voie d’achèvement et des ajustements au plan ont été apportés pour l’actualiser et mieux refléter les besoins, notamment en matière de communication.
 
 La France pilote activement un dossier qui devrait permettre à la fédération d’accueillir bientôt un nouveau membre, la Roumanie. Leurs représentants seront parmi nous à Cincinnati.
 
 Enfin, un comité travaille présentement au développement d’une politique de gestion de crise pour des besoins d’aide d’urgence susceptibles d’être exprimés par les membres à la Fédération. Ce dossier avance bien et la fédération pourra bientôt compter sur un cadre d’action bien défini pour gérer ces situations.
 
Pierre Asselin,
Président
 
La Fédération Internationale des petits frères des Pauvres est un organisme international à but non lucratif actif dans huit pays et comptant des milliers de bénévoles à travers le monde.
 
Elle a été créée en 1979 afin de promouvoir l'action des petits frères des Pauvres de par le monde, en aidant les organisations membres à développer leur action en encourageant et facilitant la communication entre pays membres, en encourageant le développement d’implantations dans d’autres pays.
 
Président : Pierre Asselin
 
Pays :
 
Allemagne
Délégué : Wolf Hinsching
www.freunde-alter-menschen.de
 
Canada
Déléguée : Caroline Sauriol
www.petitsfreres.ca
 
Espagne
Délégué : Francesc Patricio
www.federacionamigosdelosmayores.org
 
France
Délégué : Alain Villez
www.petitsfreres.asso.fr
 
Irlande
Délégué : James O’Brien
www.friendsoftheelderly.ie
 
Pologne
Déléguée : Barbara Boryczka
www.malibracia.org.pl
 
Suisse :
Délégué : Hervé Goarant
www.petitsfreres.ch
 
USA :
Déléguée : Simone Mitchel-Peterson
www.littlebrothers.org
Imprimer Envoyer a un ami

Tricoter pour et avec les personnes âgées

Pauline Mercier, bénévole et Madame Beauchemin, Vieille Amie tricoteuse de Canada

Ces dernières années, différentes associations des petits frères des Pauvres dans le monde ont fait des activités en lien avec l’action de tricoter. Que ce soit pour faire de la recherche de fonds ou pour partager un après-midi entre bénévoles et personnes accompagnées, l’action de tricoter se développe. Voici quelques exemples…

Les petits frères. Canada

 

Des groupes de Vieilles Amies à Sherbrooke et Montréal se sentent utiles et brisent leur isolement en tricotant pour le bien de la collectivité. Leur geste doux et chaleureux vient en aide aux nouveaux immigrants de la région de Sherbrooke avec des mitaines, foulards et toques, mais aussi à Montréal, où elles enjolivent la vue des passants avec la création d’une œuvre collective qui habille d’un « graffiti-tricot », un arbre devant la maison de la rue Garnier. Ces projets ont été initiés par deux bénévoles qui ont grandement contribué à leur mise en œuvre et qui ont, par leurs actions, participé à améliorer le bien-être et le moral des Vieilles Amies.

 

Amics de la Gent Gran. Barcelone

"La bufanda de la iaia” c’est un projet que l’association Amics de la Gent Gran et l’agence de communication El mundo al revés ont mis en place pour la première fois en septembre 2012. Les objectifs à l’origine de ce projet  : promouvoir l'action sociale et la sensibilisation par les rencontres des tricoteuses, promouvoir les relations intergénérationnelles et le vieillissement actif.

Les petits frères des Pauvres. France

Innocent est un fabriquant de jus de fruits frais (smoothie), soucieux de se différencier à tous les niveaux de ses concurrents. Pour se lancer en France, Innocent veut réaliser une opération de marketing solidaire (produit partage) illustrant le lien entre générations , qui existe déjà en Grande-Bretagne, et choisie de soutenir les petits frères des Pauvres. L'objectif est de donner un coup de pouce à l'association, mais aussi de créer une chaîne de solidarité. Innocent et les petits frères des Pauvres proposent au public de tricoter des mini-bonnets qui coifferont les bouteilles de smoothie pendant une quinzaine de jours dans les magasins. Pour chaque bouteille vendue, Innocent reverse 0,20 € aux petits frères des Pauvres. L'action se développe beaucoup par le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux. Et chaque année, la folie des petits bonnets gagne toute la France, de septembre à décembre ; tout le monde s’y met jeunes ou vieux, femmes et hommes. Un chèque de 62 925,40 euros a marqué la fin de l'opération 'Mets ton bonnet' 2014. Depuis l’origine de l’opération, les petits frères des Pauvres ont reçu plus de 1 370 000 petits bonnets et plus de 280 000 € d’Innocent.

Imprimer Envoyer a un ami

Rencontres berlinoises

Une cinquantaine de bénévoles se sont retrouvés à Berlin durant le week end (du 19 au 21 septembre) à l’instigation de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres.

L’Espagne, la Pologne, l’Irlande, la Suisse, la France et l’Allemagne étaient présentes. Des échanges riches menés par nos hôtes allemands avec à la fois de la rigueur dans l’organisation (ah, ces Allemands !) et une souplesse et une convivialité sans pareilles. 

Les ateliers autour du travail de bénévole nous ont permis de connaître les difficultés des uns et des autres dans nos parcours mais surtout ont montré l’enthousiasme et la vitalité de ce noyau vital des « petits frères » : le bénévolat.  Jeunes (en majorité) et moins jeunes ont dialogué à bâtons rompus durant 2 jours.  Le tout en anglais. La France était représentée par Versailles, Toulouse, Paris, Pantin et….Lyon (votre serviteur). Nos hôtes nous ont fait visiter 3 maisons d’animation et les bureaux. Un léger buffet nous attendait dans chaque maison, ce qui a rendu le parcours encore plus sympathique.

Quelques enseignements : en Allemagne l’association s’appelle les Amis des Personnes Agées (le terme « pauvres » n’apparaît pas). L’Irlande connaît  la législation anglo-saxonne qui nécessite un véritable parcours pour être bénévole : 2 personnes  se portant garantes moralement, extrait de casier judiciaire, formulaire de candidature pointilleux.  D’autre part les pays représentés n’ont pas les mêmes moyens financiers et structurels, loin s’en faut. Si l’on compare la Pologne et la France, il faut saluer nos amis bénévoles polonais pour leur travail accompli sans grands moyens. Un constat : l’arrivée de jeunes bénévoles ne désirant pas forcément avoir un cadre rigide, des règles dans leur action. Ils considèrent leur autonomie comme très importante dans leur bénévolat. Cela soulève une question qui devrait nous interpeller.

Nous logions tous au Centre Français de Berlin, un immeuble inauguré en 1961 regroupant différentes  activités culturelles franco-allemandes avec un hôtel, une brasserie française et un  cinéma. L’hôtel (l’Hôtel de France) est un bon plan pour ceux qui souhaitent venir visiter Berlin mais attention il faut réserver longtemps à l’avance. Bref, un coin de France dans cette ville superbe qu’est Berlin. Une cité où le « Vivre Ensemble » est encore une réalité.

Alain, bénévole à Lyon, équipe spécifique précarité

Imprimer Envoyer a un ami

Les petits frères des Pauvres fêtent dans le monde la Journée Internationale des Personnes âgées

Le 1 octobre est la Journée International des personnes âgées et pour cette raison, les membres des différentes organisations de la Fédération Internationale des petits frères des Pauvres, organisent des événements à travers le monde pour la fêter.

En Amérique du Nord, l'organisation canadienne organisera un diner à Montréal pour célébrer l'événement avec leurs vieux amis et ceux qui ne sortent plus recevront une rose blanche pendant les deux premières semaines d'octobre. Des fleurs seront distribuées aussi dans la ville de Québec et des événements différents auront lieu à Sherbrook et Point Island.

Les Fraternités Little Brothers – Friends of Elderly à Boston, Minneapolis, Philadelphie et Upper Michigan donneront des fleurs aux personnes âgées, mais aussi dans des espaces publics pour sensibiliser le grand public à la cause. La Fraternité de San Francisco profitera de ce jour pour organiser une porte ouverte.

En Europe, des activités différentes auront lieu. En Pologne, Mali Bracia Ubogich organisera un grand événement pour les séniors dans un parc au centre ville de Varsovie, aussi bien qu'une campagne de communication sur Internet et des réseaux sociaux. En Espagne, la Fédération Amigos de los Mayores organisera une campagne de communication #NoEstaisSolos importante, avec le lancement d'un court-métrage et un séminaire scientifique où les bonnes pratiques différentes pour combattre l'isolement des personnes âgées seront discutées par des experts.

Friends of Elerly en Irlande distribuera des œillets rouges devant la Poste Generale aux personnes âgées et un 'Flash Mob Line Dancing event' sera diffusé dans les réseaux sociaux. Leur 'Wednesday Club' se déroulera autour du thème de la Journée des Personnes Agées, et il sera annoncé le gagnant du prix 2014 'Postman of the Year Award'.

Pour la 6ème année, 72.000 roses seront distribuées en France dans le cadre de l’opération "Fleurs de la Fraternité" qui inclus une campagne de communication, pendant le même jour et les semaines auparavant, avec la diffusion d’un spot à la TV et dans le réseau social. 

En Allemagne, l’association Freunde alter Menschen organisera une réunion intergénérationnelle dans une école, où les enfants poseront des questions aux personnes âgées accompagnées et aussi ils prépareront une présentation comment ils s'imaginent quand ils auront 80 ans.

Les deux pays partenaires de la Fédération Internationale, la Fondation Maccochoa Ambrazar et la Fondation de la Princesse Margareta de Roumanie, rejoindront aussi ce mouvement international. En Roumanie 5.000 fleurs et cartes seront distribués dans des espaces publics et un événement majeur pour des personnes âgées aura lieu avec la présence de la Princesse Margareta de Roumanie. Au Mexique, les volontaires donneront des fleurs aux personnes dans leur voisinage.

<< 1 2 3 4 >>