Imprimer Envoyer a un ami

Marseille et Madrid se rencontrent

Le 20.05.2014

« Nous étions neuf en tout, raconte Chantal, dont Michel, le responsable, ainsi que Marcel et Mireille, deux bénévoles. Bien encadrés, choyés et bien logés, nous avons aussi été gâtés à tous les repas (tapas, tortillas, paella, jambon crus, etc.). Nos hôtes, les bénévoles espagnols, se sont relayés à nos côtés durant tout le séjour »

Six personnes accompagnées de la région de Marseille sont parties à la rencontre des petits frères des Pauvres à Madrid (Amigos de los Mayores), qui ont très bien accueilli le groupe et joué leur rôle de guides à travers cette grande ville de la culture et la fête.

Grâce aux fonds collectés pendant deux ans, avec la tenue d’un chalet sur le marché de Noël, l’organisation d’un loto, mais aussi d’un vide-grenier et d’autres manifestations, six Vieux Amis ont pu partir durant quatre jours à la découverte de Madrid.

Le 9 avril dernier, l’avion transportant le groupe s’est posé sur les pistes de l’aéroport de Madrid, où un minibus les attendait pour les emmener à leur hôtel, idéalement situé en plein centre ville, sur la Gran Via.

Le séjour a démarré par une promenade dans la ville pour repérer le centre historique, le Palais Royal entouré de jardins magnifiques et la Cathédrale de La Almudena. Le lendemain, le groupe a découvert la ville sous un autre angle, confortablement installé dans un car touristique à étage, avec les explications des principaux quartiers et monuments. Il a poursuivi son périple par une balade nocturne à la Puerta del Sol, et ses animations de rue.

Le vendredi, les Marseillais ont été accueillis pour le petit-déjeuner, à la Fraternité madrilène « Amigos de los Mayores ». Ils ont pu y partager un bon moment avec cinq personnes âgées invitées, ainsi que l’équipe de salariés et bénévoles. Ce temps fraternel a permis la rencontre, ainsi que des échanges de petits cadeaux et la promesse de se revoir un de ces jours à Marseille.

L’après-midi, shopping près de la Plaza Mayor, puis visite du grand Musée du Prado où le groupe a admiré les tableaux de Velázquez et le Greco, toujours accompagnés de Marta, Ana et Rosario.

Le dernier jour, délassement dans le grand parc du Retiro et son Palais de Cristal, le lac avec ses barques et ses monuments, dans une ambiance à l’espagnole et une bonne « siesta » sur la pelouse. Les vacanciers ont eu beau temps durant tout le séjour… jusqu’à l’heure du départ pluvieux ! De retour à Marseille, le groupe, fatigué mais heureux, sait qu’il continuera de partager les bons souvenirs de ce voyage.

Le groupe tenait à ajouter ceci : « MERCI, merci à nos nouveaux amis espagnols et encore merci à Danièle A., Michel R. et Louis qui n’ont malheureusement pas pu venir, mais qui se sont beaucoup impliqués pour que ce voyage inoubliable se réalise. Vous êtes notre famille ».

D’après Michel Florian, bénévole à Marseille 

Imprimer Envoyer a un ami

Le groupe européen accueilli à Toulouse

Le 31.03.2014

Pendant deux jours, les membres du réseau européen des petits frères des Pauvres se sont retrouvés à Toulouse pour travailler avec différents acteurs de la région Midi-Pyrénées – Roussillon sur les modèles de développement.

Deux fois par an, le Groupe Européen, composé des représentants des petits frères des Pauvres en Europe, se réunissent pour travailler ensemble sur différentes thématiques. Les thèmes traités sont habituellement en lien avec la communication, les projets en commun ou les bonnes pratiques d’accompagnement des personnes âgées isolées.

Vis-à-vis des nouveaux défis qui apparaissent du fait de la croissance de certaines des organisations européennes, le dernier groupe européen, qui a eu lieu à Berlin en septembre 2013, a fait émerger le besoin partagé de connaître le processus de déploiement du projet associatif de l’association française.

Voilà pourquoi, lors de cette rencontre, une journée entière était consacrée au développement expérimenté à Toulouse. Yann, le directeur de la Région, Laurette, la présidente, et Nicolas, en charge du développement, nous ont présenté l’histoire de la région et les différents modes de développement des équipes autonomes.

Christine, Marie-Christine et Isabelle, respectivement bénévoles de Perpignan, Rodez et Toulouse, nous ont montré, à travers leurs témoignages, comment les bénévoles vivent leur autonomie dans la région. La création de chaque équipe, leur organisation en commissions et le sentiment d’être partie prenante de la région, sont quelques-uns des sujets abordés au cours de ces interventions.

Puis, nous avons eu l'intervention de Marie-Pierre, salariée depuis 10 ans environ. Elle nous a expliqué comment, avec la mise en place du projet associatif, son travail a du s’adapter, les difficultés qu’elle a pu rencontrées et les enseignements qu’elle en a tirés.

Le dernier jour enfin, nous avons échangé sur d’autres thèmes, comme l’évaluation des personnes âgées accompagnées, la stratégie européenne, la rencontre des bénévoles qui aura lieu à Berlin en septembre et le Service Volontaire Européen (SVE).

Deux jours de travail très fructueux et intéressants. Merci à l'équipe de Toulouse pour son accueil !

Imprimer Envoyer a un ami

L’Ambassade britannique soutient les petits frères des Pauvres

Le comité de charité de l’Ambassade britannique a choisi d'apporter son soutien aux petits frères des Pauvres dans le cadre de ses actions de collecte de fonds pour l’année 2014.

Le comité de charité convie chaque année les salariés de l’Ambassade britannique à Paris, à participer à différentes activités pour collecter des fonds en faveur d’une association. Cette année, les petits frères des Pauvres ont eu l’honneur d’être choisis.

Dans ce cadre, à l’heure du déjeuner, une quarantaine de salariés ont couru dans le jardin de l’Ambassade et dans le parc proche de la Place de la Concorde. Monsieur l’ambassadeur, Peter Ricketts, a revêtu son maillot comme les autres et a couru avec l’ensemble des participants.  Pour conclure, les coureurs se sont retrouvés autour d’un apéritif dans les jardins de la Résidence.

Les petits frères des Pauvres tiennent à remercier les salariés de l’Ambassade pour leur mobilisation et tout particulièrement les membres du comité de charité pour cette organisation.

Grâce au soutien comme celui du personnel de l’Ambassade britannique, les petits frères des Pauvres peuvent accomplir leur mission en venant en aide à un plus grand nombre de personnes âgées vivant des situations de précarités multiples.

Imprimer Envoyer a un ami

Gala caritatif de Washington : soirée de philanthropie franco-américaine

Le 20.12.2013

Barbara Bringuier, International Coordinator for the Little Brothers of the Poor, Ambassador François Delattre, French film actress and director Zabou Breitman

Le 12 décembre, François Delattre, Ambassadeur de France aux Etats-Unis a accueilli les petits frères des Pauvres pour une soirée caritative en faveur de la solidarité auprès des personnes âgées.

La Fondation américaine the Little Brothers of the Poor, qui accompagne nos Aînés, a reçu le soutien des participants à ce dîner de gala, dîner qui fut ponctué de discours, d’une vente aux enchères silencieuse et de la dégustation de mets préparés par des grands chefs.
« De nos jours, les valeurs de respect, de fraternité et d’entraide sont plus critiques que jamais », s’est exprimé l’ambassadeur. « Ces valeurs sont à la base de la relation qui existe entre la France et les Etats-Unis ».
(…)
La marraine de cette soirée, la comédienne et réalisatrice Zabou Breitman, a décrit l'association des petits frères des Pauvres comme « très spéciale et nécessaire », ajoutant que son œuvre « nous aide à nous souvenir de qui nous sommes ».
Voir la suite de l’article (en anglais) ici : http://ambafrance-us.org/spip.php?article5157 (source)


En savoir plus : http://www.petits-freres.org/fr/actualites/premier-gala-caritatif-a-washington-dc.html et aussi www.littlebrothersofthepoor.org

Imprimer Envoyer a un ami

Personne ne devrait être seul à Noël

Le 20.12.2013

Chaque année, les membres de la Fédération Internationale Little Brothers – Friends of the Elderly, organisent dans plus de 40 villes une multitude d’actions pour célébrer Noël. Le plus important est de redonner la joie aux personnes âgées qui souffrent de solitude et d’isolement, plus particulièrement à cette période de l’année.

En effet, pour ceux qui ont perdu leurs proches et se retrouvent seul, ou dont la famille est éloignée, la période de Noël peut représenter un moment de profonde tristesse.

C’est la raison pour laquelle les différentes associations et fondations des Little Brothers – Friends of the Elderly préparent des grandes fêtes de Noël où la musique, la nourriture, des sourires et le plaisir d’être ensemble sont présents.

Les personnes âgées qui ne peuvent pas sortir de chez elles ne sont pas laissées de côté : les bénévoles mobilisés peuvent faire des centaines de kilomètre le jour de Noël afin que le plus grand nombre bénéficie d’un bon repas et surtout d’une visite amicale à domicile : des mets fins et festifs, et parfois une fleur comme présent.

Parce que nous croyons tous que, sauf si c’est leur désir, personne ne devrait être seul à Noël…

Imprimer Envoyer a un ami

Premier gala caritatif à Washington DC

Le 03.12.2013

* Pour le programme de soutien, c’est l’occasion d’expérimenter concrètement le développement d’une collecte nationale par mailing et l’échange de savoir faire avec les Fraternités américaines.

Le 12 décembre, dans le cadre du plan de soutien aux implantations américaines*, les petits frères des Pauvres France organisent un « Wine and food tasting benefit » à l’Ambassade de France de Washington. Quelque 250 bienfaiteurs sont attendus, de même que Michel et Lilo Salmon, fondateurs des petits frères des Pauvres aux Etats-Unis et Zabou Breitman, réalisatrice et actrice française, invitée d’honneur. L’événement se déroulera sous le haut patronage et en présence de François Delattre, ambassadeur de France aux Etats-Unis.

Ce gala revêt un double objectif :
- faire connaître les petits frères des Pauvres au plus grand nombre, et notamment dans les réseaux français de Washington ;
- Collecter des fonds pour consolider et développer les actions aux Etats-Unis.

Pendant le dîner, 7 chefs américains et français proposeront aux convives un menu dégustation mets et vins. De nombreuses surprises et références à l’Histoire des petits frères des Pauvres agrémenteront cette soirée ouverte à tous les bienfaiteurs souhaitant soutenir notre cause :
- Une vente aux enchères d’objets provenant de legs ;
- Une exposition de photographies  sur l’action des petits frères en France et aux Etats-Unis ;
- La musique diffusée sera une interprétation de pièces de musique écrites par Armand Marquiset.

L’Ambassadeur et l’ensemble des réseaux français à Washington ont réservé un accueil chaleureux et enthousiaste à l’événement : ils se sont montrés très sensibles à notre cause et ont loué le fait que l’argent collecté servira pour des actions aux Etats-Unis. Les invitations ont été envoyées par l’Ambassade, l’Alliance française, la Chambre de commerce franco-américaine, l’association « Mamans autour de DC », etc., et relayées sur des blogs et sites de presse en ligne.

Cette opération constitue une formidable opportunité pour aider à consolider les implantations Little Brothers/Friends of Elderly en difficultés financières et accroître le rayonnement de l’association.


En savoir plus : www.littlebrothersofthepoor.org

Imprimer Envoyer a un ami

Maisie fête ses 100 ans à Dublin

Le 06.11.2013

Maisie Flood fête son 100ème anniversaire avec Friends of the Elderly à Dublin (Irlande) et passe à la radio.

Maisie est assise dans la friperie, elle attend. On pourrait croire qu’elle est fatiguée d’attendre Maisie. Mais non. C’est un sacré petit bout de femme. Elle appelle tout le monde par son prénom, demande des nouvelles des enfants, elle a son avis sur tout et tout le monde l’écoute.
Aujourd’hui c’est son anniversaire et on a décidé de fêter ça correctement ici, à Friends of The Elderly. Dans la salle, 90 personnes attendent que Maisie fasse son entrée : les habitués du Wednesday Club qui la connaissent depuis 29 ans qu’elle fait partie de l’association ; les supporters de l’équipe de foot de Liverpool, dont elle est la plus vieille fan ; et l’équipe du bien connu « Derek Mooney show » de la radio RTE.  Tout le monde a joué le jeu de s’habiller en rouge et blanc, les couleurs de Liverpool. Pour une fois, la salle semble trop petite pour accueillir tous ces gens. Les supporters dansent avec les personnes âgées ; on se bat pour le micro : aujourd’hui il y a du public à impressionner !
Enfin, Brenda, l’animatrice radio, demande à tout le monde de s’assoir. Notre émission va commencer ! Tout le monde est silencieux. La tension monte avec les minutes qui passent. Maisie fait son entrée et le show commence. On lui pose des questions sur tout et elle raconte, elle raconte… Une surprise l’attend à l’autre bout des ondes : John Aldrige (ex joueur de république d’Irlande et de Liverpool) veut lui souhaiter un joyeux anniversaire ! Elle lui parle comme à un ami de toujours. Elle ouvre son chèque de 2 540 euros et sa lettre du Président : sacré cadeau ! Enfin, vient le temps de souffler ses bougies sur son gâteau d’anniversaire géant « spécial Liverpool ». Tout le monde chante l’hymne de Liverpool « You’ll never walk alone » et Maisie souffle toutes ses bougies. Elle partage le gâteau pour que chacun puisse y goûter.  Maisie est la personne la plus vieille et la plus heureuse dans cette pièce.
Aujourd’hui, elle a 100 ans.

Gaëlle Le Gouguec
Volontaire européenne, Dublin


Imprimer Envoyer a un ami

"Les personnes âgées et la crise" : journée d'échanges à Barcelone

Le 28.10.2013

Les petits frères des Pauvres de Barcelone (Amics de la Gent Gran) organisent mercredi 13 novembre prochain une journée consacrée aux « Personnes âgées et la crise : pensions, logements, dépendance et solitude. Impacts et réactions ». Il s’agit de la première journée organisée en Espagne sur ce thème.

Notre société souffre de bouleversements socio-économiques parmi les plus importants de ces dernières décennies.  

Amics de la Gent Gran veut donner une vision réaliste de la situation actuelle et montrer le rôle actif que les personnes âgées peuvent jouer.

Nous traiterons notamment :

- De la situation actuelle des personnes vieillissantes dans le contexte de crise : comment la baisse des ressources, la solitude, la pauvreté et le mal logement affectent les conditions de vie des personnes âgées.

- Mais aussi les contributions des personnes âgées à notre société : leur rôle de soutien familial (économique, matériel…), leur engagement associatif… 

 

Imprimer Envoyer a un ami

Distribution de fleurs en Espagne

Le 15.10.2013

La fondation Amics de la Gent Major située à Valencia fait partie de la Fédération espagnole « Amigos de los Mayores », avec les fondations de Barcelone et de Madrid.

Le 1er octobre, la chaîne de télévision espagnole « Levante TV » a diffusé un reportage sur la journée internationale des personnes âgées, célébrée par la Fondation Amics de la Gent Major.

La journée a démarré par la lecture publique d’un prise de position dans un centre de services sociaux et s’est poursuivie par la distribution des fleurs : des bénévoles ont distribué des fleurs à plus de 60 personnes âgées, directement à leur domicile. Deux écoles ont participé à l’opération en confectionnant et offrant 250 fleurs de papier. Témoignages en images.

 

Imprimer Envoyer a un ami

Des fleurs au Canada...

Le 02.10.2013

* En 1993, Jean Doré, maire de Montréal, eut l'heureuse idée de faire don de la fleur de seringat aux Petits Frères et la désigna : fleur de l'amitié. Aussi appelée Jasmin des poètes, l'emblème de l'organisme symbolise également la mémoire.

Pour la Journée internationale des personnes âgées, les petits frères des Pauvres ont distribué des fleurs de seringat*, symbole de la mémoire, dans toutes les villes canadiennes où l’association est présente.

Dès le début de l’après-midi, le grand public a pu se joindre aux 150 « Vieux Amis » et bénévoles au cœur de la ville de Montréal, sur la Grande-Place du Complexe Desjardins. Béatrice Picard, la marraine nationale des petits frères des Pauvres au Canada était également de la fête. Le pianiste Georges Tremblay et la chanteuse Christine Chartrand, ont offert un spectacle aux invités.

L'exposition « VisÂges et TémoignÂges » (Complexe Desjardins du 1er au 10 octobre) a été inaugurée pour l’occasion : 48 hommes et femmes dont Jean Coutu, Jeannine Sutto, Marguerite Lescop et Claude Béland ont accepté d'offrir leurs vibrants témoignages et de poser pour la cause. Cette exposition revient tout juste de Québec où elle a pu être vue dans le cadre de la 2e Conférence internationale des villes amies des aînés (VADA) et sillonnera le Québec dans les prochains mois.

Tout au long de la journée, les bénévoles ont rendu visite à des personnes âgées à leur domicile, dans les maisons de retraite et à l'hôpital, pour leur apportée amitié et tendresse. Partout au Québec, des rencontres conviviales ont eu lieu, sous la forme de dîners, bals, jeux, concerts et brunch.

Enfin, l'Assemblée nationale du Québec et ses députés ont souligné cette journée, en guise de solidarité envers les personnes âgées.

 

 

Inspiré de l’article paru sur CNW Telbec | Newswire.Ca | 26 sept. 2013

 

 

 

Imprimer Envoyer a un ami

Cinquième édition des Fleurs de la fraternité

Le 30.09.2013

L'opération en quelques chiffres :

- Plus de 1 300 bénévoles
- 65 000 fleurs distribuées
- 178 points de distribution
- 111 villes participantes

A l'occasion du 1er octobre, Journée internationale des personnes âgées, les petits frères des Pauvres fêtent le 5ème anniversaire de l'opération ''Les Fleurs de la fraternité''.

Au fil des éditions, cet événement prend de l'ampleur en France comme à l'international. Cette année le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, nous a témoigné de son soutien.

De nombreux bénévoles des petits frères des Pauvres, renforcés par ceux d'autres organismes, vont sillonner les marchés, gares, rues, places, hôpitaux, maisons de retraite dans plus de 100 villes de France  pour donner une fleur aux passants, qui l'offriront à leur tour à une personne âgée souffrant de solitude ou de pauvreté.

Un acte symbolique et gratuit, une occasion supplémentaire de partager du temps avec les plus isolés.

Une opération au succès grandissant !


 

Imprimer Envoyer a un ami

Un automne qui bouge à San Francisco !

Le 30.09.2013

Les petits frères des Pauvres de San Francisco ont une actualité particulièrement chaude pour cet automne.

Deux actions battent leur plein actuellement :

- Le 1eroctobre, nous organisons une journée portes ouvertes dans nos locaux de San Francisco, de 16h00 à 19h00. L’occasion de recevoir nos donateurs, qu’ils soient des particuliers, des entreprises ou des Fondations, ainsi que des bénévoles actifs, des personnes accompagnées et des institutionnels. De plus, nous avons demandé à la Ville de déclarer le 1er octobre « Little Brothers - Friends of the Elderly Day » (Journée des petits frères des Pauvres) à San Francisco.

- Nous sommes en plein dans la campagne de recherche de fond Razoo "Personne ne devrait être seul". Cette action, une première pour nous, s’est très bien déroulée et a déjà permis de récolter une belle somme. La campagne se termine le 15 octobre.

Et aussi...

Samedi 21 septembre, une fête d’Automne a été proposée aux personnes que nous accompagnons, celle-ci fut un véritable succès. Pour Halloween, nous prévoyons le 26 octobre, une autre rencontre fraternelle avec les personnes âgées de San Francisco.

Imprimer Envoyer a un ami

Distribution de broches pour le 1er octobre à Minneapolis et St Paul

Le 24.09.2013

Pour célébrer la journée internationale des personnes âgées le 1er octobre, la Fraternité de Minneapolis/St Paul distribuera des broches de roses en tissu dans différents points de la ville et alentours.

Les broches visent à rappeler aux passants la place des aînés dans notre société et à sensibiliser les citoyens de tous âges à l’importance d’entretenir des relations avec eux.

La distribution des roses en broches se déroulera le 1er octobre de 11h à 13h dans les points suivants :

- Nicollet Ave. and 6th St. intersection à Minneapolis
- Hennepin Ave. and Lake St. intersection à Minneapolis
- Victoria St. and Grand Ave. intersection à St. Paul
-  5th St. W. and Market St. intersection à St. Paul

 

Imprimer Envoyer a un ami

Sara, bénévole d'été chez les petits frères des Pauvres, témoigne...

Le 09.09.2013

Sara est américaine. Il y a quelques années, elle est devenue bénévole chez les petits frères de Pauvres de Marseille pour l'été. Elle raconte son expérience...

"Outre la maternité, mon expérience avec les petits frères des Pauvres a été la plus « signifiante » dans ma vie. Au départ, je voulais travailler avec l'association pour améliorer mon français. J'avais toujours rêvé de vivre en France et cela semblait être l'occasion idéale. Mais mon expérience a été très différente de celle que je prévoyais...

Quelques jours après mon arrivée à Marseille, je suis devenue nostalgique. J'ai laissé un petit ami, les cup cakes (je ne pouvais en trouver aucun en France !) et le confort de ma ville universitaire. Mon français était inégal et je n'arrêtais pas de me perdre dans le métro. Et c'est alors que j'ai réalisé que je n'étais pas à Marseille pour moi. J'étais là pour faire du bénévolat.
J'ai cessé de m'inquiéter au sujet de mon mauvais français. J’ai arrêté de penser que mon petit ami me manquait, et j'ai commencé à me concentrer sur les personnes âgées qui avaient vraiment besoin de moi. En fait, c'est moi qui avais besoin d'eux.

J'ai passé des heures chaque semaine à visiter ces "braves gens" qui étaient plus solitaires que je ne l'étais. Ils m'ont parlé de leur vie, de la seconde Guerre mondiale, de leurs espoirs perdus et de leurs rêves. J'ai réalisé que plus  je les écoutais, plus j’étais impliquée et moins j'étais préoccupée par mes problèmes. Mes soucis semblaient tous petits par rapport aux leurs. Et ça a changé profondément quelque chose en moi... c'est une transformation qui ne peut se produire que lorsque l’on « sert » les autres.


J'avais le cœur brisé quand j'ai dû quitter ces aimables personnes qui m'avaient ouvert leurs cœurs. Je leur ai écrit pendant des mois et des mois après mon départ, en leur envoyant beaucoup de photos, des petits objets, et même mon faire-part de mariage. Avec le temps, quelques années plus tard, je n'ai plus eu de réponse à mes lettres. J’ai alors supposé que ces douces personnes âgées qui m'ont écrit si fidèlement, étaient finalement passé à une nouvelle vie sans douleur et pleines de joie.


Je n'oublierai jamais les précieuses expériences que j'ai eues avec les petits frères des Pauvres parce qu'ils m'ont préparé pour une vie plus désintéressée dans le mariage et avec ma petite fille."

Imprimer Envoyer a un ami

La Casa de dia San Agustín souffle ses 2 bougies !

Le 03.07.2013

Le 28 juin, la Casa de dia San Agustín, au Mexique, fêtait son deuxième anniversaire.

 

Deux ans de joie, de sourires, d’attentions spéciales mais aussi de tristesse suite à la perte de quelques Vieux amis et à qui hommage a été rendu...

"Nous sommes heureux et fiers de leur avoir donné une fin de vie heureuse et digne, remplie de gaieté et de bonne humeur", témoigne Cathel.

Dans une entrevue filmée, le Père Abel évoque notamment son engagement auprès de la Casa de dia San Agustin. La vidéo est en espagnol mais les images parlent d’elles-mêmes :

 

<< 1 2 3 4 >>