Notre 1er séminaire de recherche de fonds 100% online

Pour la première fois depuis 11 ans, en raison de la crise Covid, le séminaire sur la recherche de fonds qui rassemble d’habitude les associations membres et partenaires de la Fédération Internationale des Petits Frères des Pauvres pendant 2 jours, a dû se tenir en visio. Il a rassemblé des personnes des 4 coins de l’Europe et d’Amérique du nord (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Pologne, Portugal, Roumanie, Canada, Etats Unis d’Amérique et Mexique.)

Depuis 2009, les responsables de la collecte de fonds se retrouvent pour 2 jours de travail. Ce temps permet d’échanger des idées, des expériences et donc que chacun puisse ensuite les mettre en pratique dans son pays. Cette année il a fallu s’adapter en raison des mesures sanitaires liées à la crise du Covid et des difficultés de voyager. Il a donc été proposé de faire 3 séances en visio de trois heures, en fin d’après-midi, afin que les participants du Canada, Etats Unis et Mexique puissent aussi y assister.

Cette nouvelle formule a néanmoins permis d’accueillir plus de participants, (28 au total) et d’associer  de nouvelles associations partenaires des Petits Frères des Pauvres-France. Des sous-groupes de travail ont été organisés, selon les thèmes et les besoins des pays par rapport à la collecte de fonds. Parmi les thèmes abordés : la promotion des legs, l’engagement des entreprises, la collecte de fonds digitale, la psychologie des donateurs …

Il ressort de ces échanges que si la pandémie a eu des effets désastreux sur le moral et la santé des personnes âgées, elle aura eu au moins un effet positif, celui de mettre en lumière la cause des Petits Frères des Pauvres : la lutte contre l’isolement et la précarité des personnes âgées, ce qui s’est en général ressenti positivement sur les résultats de collecte de fonds.

D’ici 2050, une personne sur quatre vivant en Europe et Amérique du Nord pourrait avoir 65 ans ou plus. En 2018, pour la première fois dans l’histoire, les personnes âgées de 65 ans ou plus étaient plus nombreuses que les enfants de moins de cinq ans dans le monde. Le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus devrait tripler, passant de 143 millions en 2019 à 426 millions en 2050. Le vieillissement de la population s’accompagnera d’une augmentation du nombre des personnes âgées isolées. Les associations du réseau Petits Frères des Pauvres devront donc continuer à développer leurs activités et leur collecte de fonds.

Crédit photo : Fédération Internationale Petits Frères des Pauvres

Partager

Articles similaires

Noël 2020 fêté, malgré la pandémie, et source d’idées nouvelles

Pour ce Noël 2020 « spécial » en raison de la Covid…

Les vaccins arrivent !

Dans le contexte ou les premiers vaccins deviennent disponibles, cela…

Andreea, ou le virus de l’engagement !

Chaque année, la journée internationale des volontaires (5 décembre) est…