Un nouveau programme “Tech Allies” pour réduire la fracture numérique entre les générations

La frature numérique est un facteur d’isolement pour les personnes agées. Une personne bénévole de LBFE de San Francisco nous fait part de son expérience sur la mise en place d’une nouvelle action permettant de pallier à ce problème.

Grâce aux fonds de la subvention Metta, « Little Brothers Friends of the Elderly» (LBFE) de San Francisco, la Communauté du Tech Network (CTN) de l’Université de Californie de San Francisco et le Centre pour les adultes vulnérables ont mise en œuvre un nouveau programme « Tech Allies », qui vise à connecter à internet les personnes âgées, dont beaucoup sont confinées à la maison. Nous leur fournissons un appareil ainsi que la formation en informatique dont ils ont besoin pour apprendre à accéder à Internet de manière autonome. Nous espérons ainsi que la réduction de la fracture numérique entre les générations contribuera à atténuer les sentiments de solitude, d’isolement et d’exclusion de la société, ainsi qu’à fournir une quantité infinie de ressources et de services en ligne. Grâce à cette expérience, nous espérons beaucoup que ce programme sera un succès!

Deux de nos amis les plus âgés du programme Tech Allies ont récemment découvert le monde merveilleux de YouTube après deux semaines d’apprentissage de l’utilisation de leurs iPad, et je dois avouer que je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi enthousiaste à propos de ce site Web. Un de nos aînés, Emil, cherchait certains de ses chanteurs préférés tels que Billie Holiday, Etta James et Nina Simone. Il m’a même chanté quelques chansons et cela m’a remplie de joie et de chaleur.  Une autre personne âgée, Una, recherchait des artistes qu’elle a écoutés en dans son enfance  en Jamaïque, tels que Bob Marley et John Holt. Una souffre de la maladie de Paget, une maladie qui génère de nouveaux os plus rapidement que la normale; ce qui provoque des douleurs, des fractures ou des déformations des os. Una, est notamment touchée au niveau des jambes et elle a du mal à marcher et à faire ses activités quotidiennes. Alors que j’étais chez elle et que nous parcourions ensemble des vidéos sur YouTube, elle m’a demandé de rechercher l’un de ses artistes préférés de tous les temps, John Holt. Quand elle a entendu le premier battement de l’une de ses chansons intitulée «The Tide Is High» (La marée est haute), ce qui s’est passé ensuite m’a laissé absolument sans voix. Una s’est levée très vite et très brusquement de son siège, s’est mise à chanter à plein poumons et a commencé à danser, oubliant complètement la douleur dans ses jambes. Je visite Una depuis environ six mois maintenant, et je n’ai jamais vu un si grand sourire sur son visage, et encore moins la voir bouger ainsi. Elle a continué à chanter et à dire: «Oh John Holt, ça me ramène en arrière!». Son bonheur et son énergie vibrante étaient si contagieux que son aide-soignante et moi-même, nous nous sommes simplement levés afin de participer à sa joie !

Little Brothers Friends of the Elderly San Franscisco

Pour plus d’informations sur le programme, veuillez contacter Debbie Uchida, coordinatrice « Tech Allies » du LBFE duchida@littlebrotherssf.org

Partager

Articles similaires

Un Noël sans solitude non désirée en Espagne

En Espagne, plus de 4,7 millions de personnes vivent seules.…

La solitude des personnes âgées polonaises

L’association mali bracia Ubogich a décidé de faire un sondage…

L’ACTION DES FREUNDE ALTER MENSCHEN EN ALLEMAGNE

Découvrez comment leur passion pour l’architecture les a réunis… Découvrez…