Haïti : Ouverture d’un Centre de Santé, un rêve qui devient réalité

Partenaire de l’association Petits Frères des Pauvres depuis 2018, la Congrégation Saint Croix a pour vocation d’être au service des plus pauvres et des plus vulnérables. La paroisse de Guadalupe dans la commune de Carrefour développe ainsi des projets pour soutenir la population très vulnérable de la commune. La volonté d’ouvrir un centre de santé est celle de paroissiens, qui ont fait le constat qu’un nombre important de personnes, et notamment de personnes âgées, n’avaient pas accès à des soins de santé pour des raisons économiques, de mobilité ou de sécurité. Un centre de santé au plus près des personnes du quartier permettra un accès aux soins à une population vulnérable et plus âgée. Il permettra aussi l’organisation de campagnes de sensibilisation et de prévention.

Avec l’inauguration du Centre le 6 mars dernier, le rêve est devenu réalité.

Le Père Duvillage qui pilote le projet témoigne :

« Je dirais que la journée de portes ouvertes était une réussite totale. Elle dépassait notre attente.  Les gens venant de partout pour découvrir l’espace où l’on va offrir les premiers soins et faire des propositions. Enfants, jeunes, adultes et vieillards étaient présents. Ils ont apporté des draps, tensiomètre, kit d’urgence et surtout leur sourire.  Parmi les visiteurs, il y avait des médecins, des infirmières et des techniciens de laboratoire et des personnes s’impliquent à fond dans la communauté. »

Aujourd’hui, le centre manque encore de matériel pour pouvoir fonctionner à 100 % et la Congrégation espère pouvoir encore collecter des fonds pour acquérir le matériel manquant.

Soutenir la création de dispensaire, fait partie du soutien global que l’association Petits Frères des Pauvres apporte à la Congrégation pour sortir les personnes âgées de leur isolement et leur permettre d’avoir une qualité de vie meilleure. Pour mémoire, Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental, est connu pour son instabilité sociale, économique et politique, une pauvreté accrue, une insécurité alimentaire et des catastrophes naturelles dramatiques. L’ONU estime d’ailleurs que 60% de la population haïtienne vit sous le seuil de pauvreté (avec moins de 2$ par jour).

Crédit photos: Père Duvillage, Congrégation Sainte Croix

Partager

Articles similaires

13e édition du séminaire international sur la collecte de fonds en mai 2022

Entre 23 et le 25 mai 2022, les responsables de…

Le droit aux vacances, un droit de tout âge

Qui ne rêve pas de ses vacances lors d’une longue…

Apporter du réconfort aux personnes âgées incarcérées

Les associations affiliées à la fédération internationale des Petits Frères…