Le confinement et nos aînés ?

Face au coronavirus, les mesures de confinement sont incontournables pour limiter la propagation et sauver de nombreuses vies. Les personnes âgées faisant partie des populations les plus vulnérables, certains gouvernements ont décidé de mesures encore plus drastiques pour les personnes vivant en établissement. Protéger à tout prix nos aînés est louable mais il ne faut pas oublier les conséquences graves du confinement sur leur santé : irréversibilité des effets causés par une immobilité, capacités musculaires amoindries, aggravation des états dépressifs… Le confinement suscite beaucoup de détresse chez nos aînés qui se retrouvent enfermés dans la solitude. La solitude et l’ennui sont-ils parfois plus mortels qu’un virus ?

La lecture des articles de Louise Aronson, professeur de médecine à l’université de Californie, San Francisco, et auteur de Vieillesse, redéfinir le vieillissement, transformer la médecine, réimaginer la vie, peut aider à se faire sa propre opinion et à réfléchir sur la situation des personnes âgées pendant cette crise sanitaire :

Louise Aronson

Partager

Articles similaires

Noël 2020 fêté, malgré la pandémie, et source d’idées nouvelles

Pour ce Noël 2020 « spécial » en raison de la Covid…

Les vaccins arrivent !

Dans le contexte ou les premiers vaccins deviennent disponibles, cela…

Andreea, ou le virus de l’engagement !

Chaque année, la journée internationale des volontaires (5 décembre) est…