Les associations de la Fédération Internationale des Petits Frères des Pauvres se mobilisent face au Covid-19

Face à cette pandémie qui touche de plus en plus de pays dans le monde, les associations du réseau international des Petits Frères des Pauvres se mobilisent et adaptent leurs actions pour aider les personnes âgées à surmonter leur isolement.

Dans tous les pays, les visites au domicile des personnes âgées ont été stoppées du fait des mesures de confinement. Le téléphone est devenu le principal outil pour garder le lien entre les bénévoles et les personnes âgées, seules et isolées. Ce lien est d’autant plus important que les personnes âgées sont angoissées et perdues dans cette situation inédite pour tous. Au Canada, aux Etats-Unis, en Espagne, en Roumanie… les chaines téléphoniques se sont mises en place et la sonnerie du téléphone rompt la monotonie de centaines de personnes âgées. Les bénévoles se mobilisent en assurant des permanences téléphoniques plus importantes comme en Roumanie.

Des entreprises se mobilisent aux côtés des associations de la Fédération Internationale des Petits Frères des Pauvres.

A travers le monde, les entreprises se mobilisent pour permettre aux associations de continuer à lutter contre l’isolement des personnes âgées et à faire face aux nouveaux besoins.

Car au-delà d’un soutien moral, certaines personnes ont besoin d’un soutien pour faire leurs courses ou les repas. Les associations Petits Frères des Pauvres ont ainsi mis en place des circuits de distribution de nourriture grâce au soutien d’entreprises, de restaurateurs et de citoyens.

En Pologne, une grande entreprise de restauration a fait un don de denrées alimentaires qui a permis de distribuer 3 repas par jour pour 2 semaines à plusieurs dizaines de personnes âgées à Varsovie.

En Roumanie, les responsables de l’association ont mis en place des portages de paniers repas (fruits, légumes et marchandises non périssables) toutes les 2 semaines.

Pâques restera une fête mais les grands repas de Pâques se transforment pour respecter les consignes de confinement : paniers repas et bouquets de fleurs illumineront le week-end de Pâques pour les personnes âgées notamment en Roumanie, en Pologne et en Allemagne.

Par ailleurs, en France comme en Espagne, les Petits Frères des Pauvres ont sollicité des dons pour acheter des tablettes et des téléphones portables pour les personnes confinées dans les maisons de retraite.

Alerter sur les situations des personnes âgées dans cette crise sanitaire

A l’image des associations polonaise, française, roumaine, l’ensemble des dirigeants sont présents dans les médias pour alerter sur la situation des personnes âgées dans ce moment de crise. Les Petits Frères des Pauvres en France ont tissé un partenariat avec la radio RCF et ont été interviewés par des journalistes du Monde, Euronews, France24 …

En Espagne, les responsables d’ Amigos de los Mayores ont lancé la campagne “Nous surmontons cet isolement avec les personnes âgées #LlamadasContraelSilencio“. Un site internet a été créé spécialement pour informer, conseiller et donner des lignes directrices pour passer les appels téléphoniques aux personnes âgées.

Face à cette crise sanitaire et humaine, les bénévoles et les salariés des associations de la Fédération Internationale  des Petits Frères des Pauvres sont très mobilisés et collaborent avec l’ensemble des autres associations qui agissent sur leur territoire national.

L’isolement est encore plus important quand on ne peut pas sortir de chez soi et que personne ne peut vous rendre visite.

 

(Crédit photos: Niciodata Singur )

Partager

Articles similaires

Amigos de los Mayores prend position dans le contexte de la crise sanitaire et sociale en Espagne

Dans le cadre de la crise sanitaire et sociale que…

L’association des Petits Frères des Pauvres agit au Burkina Faso

Au Burkina Faso, des milliers de femmes âgées, accusées de…

La parole est donnée aux aînés suite au meurtre de George Floyd aux Etats-Unis

Les membres de la Fédération Internationale des Petits Frères des…