Jamais seul, toujours connecté – en Roumanie les personnes âgées isolées utilisent les nouvelles technologies

L’association “Niciodata Singur – prietenii vârstnicilor” maintient la socialisation de groupe et la bonne santé des personnes âgées grâce à la technologie. 35 personnes âgées seules de Bucarest ont reçu des tablettes connectées à Internet et ont été formées par des bénévoles à l’utilisation d’applications

Compte tenu de l’évolution de la pandémie COVID-19, l’association a annulé jusqu’à la fin de l’année tous les événements de groupe auxquels participaient ces personnes, y compris les voyages d’été, les sorties dîner et les soirées théâtre.

La formation à l’utilisation des nouvelles technologies, un défi relevé grâce aux bénévoles

Afin de pouvoir continuer à rester en lien et à impliquer les personnes âgées dans des activités, l’association a décidé de lancer ce projet de formation aux nouvelles technologies. Début juin, chaque personne âgée a reçu une tablette (d’une valeur d’environ 100 €), un plan mensuel de connexion à la 3 G et un manuel d’utilisation, spécialement créé pour expliquer l’utilisation de la tablette et des applications aux personnes âgées. Les bénévoles qui participent à ce projet ont aidé les personnes âgées à créer des comptes skype, whatsApp, des adresses emails et à les utiliser.

Le projet a été très bien accueilli par les personnes âgées, même si la plupart d’entre elles n’ont jamais utilisé les nouvelles technologies auparavant. Avec beaucoup de patience, les bénévoles ont rendu visite à chacune d’entre elles plusieurs fois pour les aider à utiliser le cadeau qu’elles venaient de recevoir. Les cours se sont poursuivis, sur demande, tout au long de l’été. La plupart des personnes âgées sont très motivées pour apprendre, surtout parce que de cette façon, elles peuvent rester en contact avec des parents ou de vieux amis.

Le lancement de groupes de discussion

Récemment, Niciodata Singur – prietenii vârstnicilor” a commencé à organiser des rencontres en ligne sur Skype. » Nous les informons de l’heure de la réunion et ils ont hâte de recevoir l’appel. Les choses vont de mieux en mieux chaque jour et ils sont de plus en plus nombreux à participer à chacune des réunions en ligne » selon Beatrice Culda. Chaque nouvelle leçon avec leur bénévole les aide à être plus confiants dans l’utilisation de la technologie dans leur vie de tous les jours.

Les médias roumains relaient cette initiative

Le projet a attiré l’attention de la presse roumaine. “Libertatea” (la liberté), le journal national le plus lu, a publié en première page un article sur nos aînés, qui sont très friands de technologie, et, durant un week-end, les deux chaînes de la télévision nationale (TVR 1 et TVR 2) ont consacré un reportage complet à ce projet lors du journal télévisé du soir.

Une expérience réussie et en plein développement

Bientôt, d’autres personnes âgées recevront des tablettes et des formations et la création de lien en ligne développera un cercle différent autour de nos bénéficiaires. Nous organiserons des jeux et des quiz en ligne, des débats et même des clubs de lecture.

Ce projet est soutenu par une subvention offerte par le Fonds spécial pour les personnes âgées de la Fondation Princesse Margareta de Roumanie. Les abonnements internet mensuels sont payés grâce aux dons reçus des donateurs.

Credit photos: Dumitru Angelescu – Libertatea