Les vaccins arrivent !

Dans le contexte ou les premiers vaccins deviennent disponibles, cela vient interroger nos associations sur les mesures à prendre ou les conseils à donner. Aux Etats-Unis, l’association Little Brothers – Friends of the Elderly ouvre la réflexion avec cet article diffusé dans leur newsletter de décembre 2020.

“Selon les experts , la fin de la pandémie est en vue et passera par une vaccination généralisée. Des dizaines de laboratoires se sont efforcés de produire des vaccins et, début décembre, trois d’entre eux avaient publié des données issues d’essais montrant que leurs vaccins fonctionnaient. Aux Etats-Unis, les prochaines étapes consisteront pour un groupe d’experts de la Federal Drug Administration, ou FDA, à examiner les données et à décider s’il faut délivrer une autorisation d’utilisation d’urgence ou une autorisation de mise sur le marché. Une fois que cela sera fait, les premiers vaccins seront envoyés et offerts aux gens en fonction de leurs groupes prioritaires. La définition des priorités au niveau national est décidée par un comité consultatif des CDC (Center for Diseases Control and Prevention) sur les pratiques d’immunisation. Les États disposent de groupes similaires, et les services de santé publique locaux travaillent déjà à la logistique de la distribution.

Pour l’instant, les travailleurs de la santé (pas seulement les cliniciens, mais toute personne à risque et pas seulement les hôpitaux, mais aussi les travailleurs sociaux), les résidents et le personnel des établissements de soins de longue durée (soins infirmiers qualifiés, maisons de retraite, foyers logement) font partie du premier groupe, les travailleurs essentiels (les personnes nécessaires au maintien de la société et de l’économie) font partie du deuxième groupe, et les personnes âgées et les personnes présentant des affections préexistantes font partie du troisième groupe. Mais cela peut varier d’une localité à l’autre et est susceptible de changer. Certaines personnes sont impatientes d’être vaccinées et d’autres hésitent pour des raisons très diverses, allant de la politique à l’injustice raciale passée et présente.

La situation est complexe. Nous avons besoin du vaccin pour mettre fin à la pandémie, mettre fin à l’isolement et à la mort des Américains – une réalité pour tous les âges, mais particulièrement pour les personnes âgées, et permettre aux dizaines de millions de nouveaux chômeurs, sans-abri et affamés de retrouver une vie décente. Les vaccins semblent bien fonctionner, protégeant efficacement à plus de 90 %. Pourtant, il existe de nombreux types de vaccins qui agissent sur le système immunitaire de différentes manières. Et il y a beaucoup de choses que nous ignorons : combien de temps la protection durera-t-elle ? Les vaccins empêchent-ils la transmission à d’autres personnes en plus de prévenir la maladie chez la personne vaccinée ? Quelles sont les différences d’efficacité des vaccins ? Fonctionneront-ils mieux, aussi bien, ou moins bien selon les différentes tranches d’âge ?

Pour Little Brothers – Friends of the Elderly, il sera intéressant d’examiner l’impact de ces développements : sur les personnes âgées, sur le personnel et sur les bénévoles. Bien que nos aînés soient très exposés, ils ne font pas partie du premier groupe prioritaire, à moins qu’ils ne vivent dans une maison de retraite ou un autre établissement collectif, ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’entre eux. Pourtant, ils sont très exposés puisque 80 % des décès dus à la covid ont eu lieu chez des personnes âgées, le risque de maladie grave, d’hospitalisation et de décès augmentant considérablement avec l’âge, à partir de 50 ans et surtout pour les personnes de plus de 70 ou 80 ans souffrant d’autres affections. Cela signifie que dans l’avenir immédiat, nous devons continuer à nous concentrer sur la lutte contre la solitude, malgré leur isolement permanent. Dans le même temps, il serait bon de les aider à réfléchir à l’opportunité, au moment et à la manière de se faire vacciner. Les essais ont inclus des personnes de plus de 65 ans et les entreprises affirment qu’elles ont elles aussi réagi, bien que nous ne sachions pas si leurs réactions étaient différentes de celles des adultes plus jeunes. Ce sont nos aînés qui ont le plus à gagner, mais ils peuvent aussi avoir besoin d’aide s’ils ressentent des effets secondaires courants tels que des douleurs et des fièvres. Ils peuvent avoir besoin d’aide pour se rendre chez leur médecin ou dans un autre lieu de vaccination, et ils auront besoin qu’on prenne de leurs nouvelles par téléphone et éventuellement qu’on leur rende visite (en prenant toutes les précautions possibles) dans les jours qui suivent la vaccination.

Selon l’État, le personnel peut ou non être considéré comme un travailleur essentiel. Il peut également être qualifié de prioritaire en fonction de son âge ou de ses facteurs de risque et selon les priorités locales. Il en va de même pour les bénévoles. Nos implantations peuvent vouloir examiner la manière dont elles vont procéder dans une situation où certains membres du personnel et bénévoles sont vaccinés et d’autres non. Il est essentiel que le vaccin protège la personne qui l’a reçu, mais on ne sait pas s’il protège la personne vaccinée contre la transmission du virus à d’autres personnes. Cela signifie qu’un membre du personnel ou un bénévole vacciné doit continuer à avoir la même attitude de port de masque et de distanciation que les autres jusqu’à ce que les responsables locaux de la santé publique en décident autrement.

Ce sera une période intéressante pour notre organisation. Il sera important pour les différentes implantations de se tenir au courant des orientations locales et nationales, de faire preuve de créativité pour soutenir nos aînés au cours des prochains mois et de travailler ensemble pour partager les informations, les connaissances et les expériences.”

Partager

Articles similaires

Noël 2020 fêté, malgré la pandémie, et source d’idées nouvelles

Pour ce Noël 2020 « spécial » en raison de la Covid…

Andreea, ou le virus de l’engagement !

Chaque année, la journée internationale des volontaires (5 décembre) est…

Connaissez-vous Giving Tuesday ?

Giving Tuesday est un mouvement mondial, apparu aux Etats Unis…