Andreea, ou le virus de l’engagement !

Chaque année, la journée internationale des volontaires (5 décembre) est l’occasion de remercier et de mettre à l’honneur toutes celles et ceux qui font vivre nos associations, tous ces bénévoles qui s’engagement au quotidien pour faire en sorte qu’aucune personne âgée ne soit isolée. Le défi est immense mais ils sont chaque fois plus nombreux à nous rejoindre, et notamment des jeunes !

Andreea est une bénévole pas comme les autres : à 24 ans, elle a décidé de quitter son pays, la Roumanie, pour s’engager auprès d’une équipe des Petits Frères des Pauvres en France pendant un an en tant que volontaire européen* ! Elle témoigne : ” C’est quoi le volontariat européen et qu’est-ce que je fais en France me direz-vous ? Être volontaire revient à voyager sur des territoires inconnus, connaître des mentalités différentes, graviter tout le temps en dehors de sa zone de confort. Ce virus envahit notre organisme et ne disparaît jamais. Non traité, le virus nous donnera envie de faire encore plus : le désir de s’engager pour aider ceux qui ont vraiment besoin de nous. C’est grâce à ce virus que je suis devenue volontaire au sein de l’équipe Ouest Var (au Sud de la France), pour aider à rompre l’isolement social et la solitude des personnes âgées. Ma mission principale a été de réfléchir et mettre en place des activités pour aider les personnes âgées à se familiariser avec les outils numériques. L’essence de ma mission se résume avec mes deux mots préférés : partager et apprendre “.

En mars dernier, Andreea confiait sa colère : ” le confinement me confirme encore une fois qu’on n’écoute pas la voix des personnes âgées et qu’on ne fait pas assez attention à leurs besoins… et ça m’énerve ! “. Et alors que sa mission vient de se terminer, elle rêve ” que beaucoup d’autres jeunes puissent vivre la même expérience que moi ! J’ai un véritable attachement aux Petits Frères des Pauvres, j’en parle tout le temps autour de moi. Ça a été la meilleure période de ma vie, en termes d’expérience, de connaissance de soi et de relations que j’ai pu nouer ! “.

 

*Le volontariat européen est un programme de l’Union Européenne qui offre à tout jeune européen entre 18 et 30 ans l’opportunité unique de s’engager auprès d’une structure à but non lucratif d’un autre pays pour plusieurs mois, pour participer à bâtir une société plus inclusive, venir en aide aux plus vulnérables et relever des défis sociétaux. 

Partager

Articles similaires

Connaissez-vous “L’âgisme au fil des âges ?”

Les Nations Unies et l’Organisation Mondiale de la Santé ont…

La fracture numérique : une problématique qui touche tous les pays !

Selon de récentes études de l’Institut national de la statistique…

Pour le 1er octobre, les associations se sont encore dépassées !

Cette année encore, les associations membres ou partenaires de la…