Solitude et isolement des personnes âgées, quels liens avec les territoires ?

À l’occasion du 1er octobre, Journée internationale des personnes âgées, l’association française les Petits Frères des Pauvres a publié un rapport qui apporte des éclairages inédits sur les liens entre solitude et isolement des aînés et territoires.

Le rapport révèle tout d’abord une urgence humaine: 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude, dont 3,2 millions sont en risque d’isolement relationnel.

Les grands enseignements de l’étude sont :

  • Les personnes âgées sont les grandes oubliées des quartiers socialement défavorisés (dits « Quartiers Politique de la Ville »).
  • L’isolement est différent dans les zones urbaines et rurales.
  • L’isolement urbain est plus lié à des relations de voisinage amoindries. Plus la taille de l’agglomération est importante, plus le manque de solidarité est perçu de façon intense. En revanche, en zone rurale, les solidarités sont plus fortes, mais c’est un manque de services du quotidien et de transports qui est facteur d’isolement.
  • L’attachement au territoire de proximité se renforce avec l’âge. Le maintien des commerces de proximité, des transports en commun, des professionnels de santé et une meilleure accessibilité à l’espace public, sont des éléments essentiels pour lutter contre l’isolement.

Face à ces constats, les Petits Frères des Pauvres invitent la société à se mobiliser pour lutter ensemble contre l’isolement de nos aînés et présentent 15 façons de le faire. Ces préconisations sont regroupées en plusieurs grandes thématiques telles qu’une meilleure observation de l’isolement des aînés sur les territoires, ou la construction d’actions au plus près des territoires. La promotion des solutions d’habitat adaptées aux territoires, l’amélioration du quotidien des aînés sur tous les territoires, la sensibilisation du grand public et l’encouragement de l’engagement citoyen sont également d’autres préconisations proposées par les Petits Frères des Pauvres.

L’association espère que les enseignements de ce nouveau rapport vont permettre aux nombreux acteurs qui souhaitent s’engager pour une société plus inclusive de mieux comprendre les caractéristiques qui relient isolement et territoires et de mettre en place des actions les plus en adéquation possible avec le vécu de nos aînés isolés et démunis.

 

 

 

 

Partager

Articles similaires

Un Noël sans solitude non désirée en Espagne

En Espagne, plus de 4,7 millions de personnes vivent seules.…

La solitude des personnes âgées polonaises

L’association mali bracia Ubogich a décidé de faire un sondage…

L’ACTION DES FREUNDE ALTER MENSCHEN EN ALLEMAGNE

Découvrez comment leur passion pour l’architecture les a réunis… Découvrez…