Un marché aux puces caritatif pour soutenir l’action de Amigos de los Mayores – México

Si la pandémie nous a appris quelque chose, c’est à quel point nous avons besoin d’une véritable interaction sociale. Et tandis que la vie revient enfin à la normale et nous permet de profiter de la compagnie de l’autre, certaines personnes n’ont pas cette chance, en particulier les personnes âgées. Pour éviter cela, les associations membres de la Fédération Internationale des Petits Frères des Pauvres luttent activement contre l’isolement et la solitude, principalement en organisant des visites, des activités de groupe et des campagnes de sensibilisation.

Il y a quelques temps, Amélie Lelièvre, responsable de l’Association des étudiants des Nations Unies (AENU) de Maastricht, a contacté et interviewé Catherine Dumont, directrice de l’association Amigos de los Mayores – México. Cette organisation étudiante collabore depuis plusieurs années avec l’association Petits Frères des Pauvres.

La mission de l’AENU de Maastricht est de “distribuer des informations sur la structure et le fonctionnement de l’ONU et de ses organes subsidiaires, ainsi que l’éducation et la compréhension mutuelle entre les peuples en transmettant les principes fondamentaux des relations internationales, un aperçu du fonctionnement des organisations internationales et des connaissances sur les pays du monde et les affaires internationales à ses membres et autres personnes intéressées”.

A la suite de cet interview, il a été décidé que les étudiants organiseraient un événement pour collecter des fonds au profit des personnes âgées mexicaines qui sont en situation d’isolement.

Ainsi, samedi 21 mai, les associations AENU et Sustainable Students de Maastricht ont organisé ensemble une brocante pour soutenir l’action de l’association. Le but de l’évènement était simple : les étudiants pouvaient venir avec des vêtements dont ils ne voulaient plus et soit en faire don aux associations, soit les échanger contre d’autres vêtements. Ceux qui n’avaient rien à échanger pouvaient simplement acheter les articles qui leur plaisaient pour un prix peu élevé. Grâce à la météo ensoleillée de mai et à la présence de plus d’une cinquantaine d’étudiants, l’évènement fut un succès et permis de récolter 125€ pour l’association “Amigos de los Mayores – México”.

Comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières, et il est très important de faire connaitre auprès du grand public les associations membres de la Fédération Internationale des Petits Frères des Pauvres dans leur engagement pour combattre l’isolement social des personnes âgées partout dans le monde.

 

Crédit photos: UNSA Maastricht

Partager

Articles similaires

Le droit aux vacances, un droit de tout âge

Qui ne rêve pas de ses vacances lors d’une longue…

Noël partout dans le monde

Les fêtes de fin d’année, et notamment Noël, ont de…

Il n’est jamais trop tôt pour s’engager

Le 5 décembre était la journée mondiale du bénévolat et…